Le Commissaire à la fusion est nommé dans le cas de fusion entre deux ou plusieurs sociétés.

Le commissaire à la fusion vérifie que les valeurs relatives attribuées aux actions des sociétés participant à l’opération sont pertinentes et que le rapport d’échange est équitable.

Il établit un rapport sur les modalités de l’opération dont le contenu répond aux dispositions légales précitées et dans lequel il exprime son avis sur le caractère équitable du rapport d’échange proposé en tenant compte, le cas échéant, des observations formulées sur la pertinence des valeurs relatives.

Le cabinet dispose d'une solide expérience sur ce type d'opération.